Undine – Le projet d’aimer

Meilleur film littéraire – Prix LiteraVision 2016


(Extrait / Trailer « Undine Gruenter – Le projet d’aimer » de Anita Hugi)

«La famille nous tient comme une balle dans la tête». C’est ainsi que s’ouvre le journal littéraire d’Undine Gruenter, entamé à la fin des années 1980, quand l’écrivaine s’installe à Paris. Son journal est le point de départ de ce film documentaire d’Anita Hugi.

Le film donne accès, directement par les textes d’Undine Gruenter, à sa pensée. Lus par l’actrice Bibiana Beglau, les extraits racontent l’oeuvre de cette femme disparue à 50 ans. D’appartement en hôtel, de Montmartre à la Manche, de rues en ruelles, de proches en proches, c’est un portrait d’Undine Gruenter en retenu que brosse ce premier film d’Anita Hugi.

Scénario et réalisation Anita Hugi
Narration Bibiana Beglau
Image Philippe Brault, Benny Jaberg, Kaspar Kaven
Musique Marcel Vaid
Prise de son Christoph Brünggel, Alex Rubin
Montage Nicole Hussy
Producteur Judith Hardegger
Production Sternstunde Kunst (Radio Télévision Suisse SRF) CH 2016

Versions
VO all./fr.
VO all.

Festivals et projections
LiteraVision – meilleur film littéraire (2016)
Compétition, 34è Festival International du Film sur l’Art (2016)
Projection à l’Institut Goethe, Paris (2018)
Diffusion à la Radio-Télévision Suisse, Sternstunden (2015 et 2017)

Articles en lien.
LiteraVision 2016 – « UNDINE – Le projet d’aimer » meilleur film littérature, LiteraVision 2016
Lieux oubliés – Villa des Platanes. (RFI, 2018)

L’oeuvre de Undine Gruenter est partiellement traduite en français et éditée chez Quidam Editeur, Paris.

 

Le film entier est disponible jusqu’au 30 octobre 2018

UNDINE – DAS PROJEKT DER LIEBE

Film von Anita Hugi

Bester Langfilm LiteraVision 2016, München
Internationaler Wettbewerb am Festival International du Film sur l’Art FIFA 2016

«Freiheit beginnt, wo das Re-Agieren aufhört», notiert die Schriftstellerin und Intellektuelle Undine Gruenter in ihr Tagebuch, als sie Ende der 1980er-Jahre nach Paris zieht. Dieses Tagebuch ist Ausgangslage für den Film, der das Werk Undine Gruenters mittels ihrer Texte vorstellt, gelesen von Bibiana Beglau.

Buch und Regie Anita Hugi
Kamera: Philippe Brault, Benny Jaberg, Kaspar Kaven, Laurent Stoop
Ton Christoph Brünggel, Alex Rubin
Schnitt Nicole Hussy
Musik Marcel Vaid
Tonmischung Ramon Orza
Stimmen Bibiana Beglau, Anita Hugi
Produzentin Judith Hardegger
Produktion SRF Sternstunden

Literatur-Hinweise
Das Journal « Der Autor als Souffleur » ist 2016 in zweiter Auflage bei Suhrkamp erschienen.
Ebenso ist « Sommergäste in Trouville » 2016 in neuer Auflage bei Hanser erschienen.